LA CULTURE ET L'HISTOIRE DE LA MÉDITERRANÉE

LA BAIE DE ROSES, PARSEMÉE D'ENDROITS EMBLÉMATIQUES

La baie de Roses est riche d'une histoire et d'une culture présentant des traits communs avec d'autres endroits de la Méditerranée : un passé ponctué de guerres, d'empires et de grandes constructions de défense, des âges d'or aux mouvements intellectuels remarquables, mais surtout une grande diversité culturelle qui a doté la zone nord de la Costa Brava d'un savoir et d'une beauté propres. Roses et ses environs vous offrent donc toute une série d'activités culturelles et de constructions historiques réparties à différents endroits : la citadelle de Roses, le château, le phare, etc. Si vous choisissez Monterrey pour vos vacances, ne manquez pas l'occasion de découvrir la vieille ville médiévale, qui vous plongera dans le passé historique de Roses.

LE PHARE DE ROSES

Inauguré le 1er septembre 1864, le phare de Roses fait partie d'un programme général d'éclairage des côtes et des ports mis en œuvre pendant le règne d'Isabelle II. Sa structure et sa finalité ont perduré au fil du temps, et son système de fonctionnement s'est adapté aux évolutions de la société : s'il utilisa tout d'abord l'huile puis la paraffine comme combustible, il passa au pétrole en 1883 et à l'électricité en 1921.
Aujourd'hui, le bâtiment conserve encore sa structure principale originale, ainsi qu'un jardin aménagé en grande partie sur une batterie côtière de l'époque moderne, qui appartenait au système de défense du château de la Trinitat. Ne manquez pas de le visiter !

La Citadelle de Roses

La Citadelle de Roses a été classé comme historique en 1961, la Citadelle abrite les vestiges de différents âges et professions. La forteresse militaire, avec sa gigantesque Porte de Mer est un terrain de 131.480 m2 de style Renaissance a été construit en 1543. L'intérieur est un important site archéologique où les vestiges de la ville grecque de Rhodes, fondée par les Rhodiens en 776 avant JC, le quartier hellénistique, qui vécut au IVe siècle avant J.-C. et les moments de plus grande prospérité la ville, la villa romaine, datée entre le IIe siècle avant J.-C. et le VIe siècle après JC, le monastère de Santa Maria romànicollombard du XIe siècle, et les conclusions du dix-neuvième siècle.

Le Château de la Trinitat

Le château de la Trinitat qui couronne la pointe de la Poncella au-dessus du phare de Roses. Cette construction militaire, qui date de 1544 (XVIe s.), fut édifiée sous le règne de l'empereur Charles I pour compléter la Citadelle. Il a forme d’étoile à cinq branches, aux arêtes angulaires prononcées pour esquiver les projectiles de l’ennemi. Ses dimensions sont impressionnantes et ses murs ont une épaisseur de plus de deux mètres. Il disposait de trois terrasses où dresser les batteries de canons, obus ou mortiers à des hauteurs différentes pour défendre le port et la côte. Sa garnison se composait au maximum de deux cents hommes. Tout l’ensemble représente un exemple extraordinaire d’une forteresse d’artillerie côtière.

Dolmens et Fortifications.

Il s'agit d'une collection de monuments mégalithiques en dolmens, menhirs, différentes et des cistes inscultures, notamment par sa taille le dolmen de la Creu d'en Cobertella. (3000 avant JC)
Une des pièces uniques de Roses, cachés et peu connus sont les restes de Castrum Wisigothique. C'est une ville fortifiée médiévale primitive construite au sommet d'une colline stratégique surplombant la vieille ville de Rhodes-Roses. (S.VII-VIII)
Le Château de Bufalaranya, vestige du VIIIe siècle, époque où le territoire de Roses faisait partie de la Marche Carolingienne. Il se dresse sur un sommet d’accès difficile et conserve une bonne partie de l’enceinte fortifiée construite selon la technique de l’opus spicatum. (S. VIII-XIV)